Législatives 2018 : La bataille de l’estuaire/PDG, Coalition RPR-RHM, Paul Biyoghe MBA en difficulté.

es prochaines élections législatives pourraient, à coup sûr, scellée la fin du règne politique incontesté du gourou de Bikele, Paul Biyoghe MBA dans la province de l’estuaire. Dont le seul et unique bilan véritablement satisfaisant reste sans contestation aucune, la « transformation sociale (?) »  de son terrier de Bikele. Qui ne constitue plus une citadelle imprenable.

Le fait d’avoir été débarqué du comité permanent du bureau politique du parti démocratique gabonais, ou il usait de cette fonction pour demeurer éternellement au gouvernement   pour mettre en place des stratégies divisionnistes et d’exclusions, était déjà un signe avant-coureur,  dans la mesure ou pour mieux régner, Paul Biyoghe MBA aurait jouer de superflue en promettant monts et merveilles illusoires a ses partisans sans les concrétiser. Alors que lui-même en tirait meilleur profit.

L’homme est de ceux qui au lieu  de regarder le doigt avec lequel il vous montre la lune, regarder plutôt ce qu’il est en train de faire lui-même. Cette manière de duper les autres camarades, en préservant  ses propres arrières, aurait été la principale cause de la démobilisation des cadres du PDG dans l’estuaire. Singulièrement dans cette partie déclaré province qui est le komo mondah, dont certains s’investissent a rassemblé les pièces du puzzle. Eloi Nzondo et Rose Christiane Ossouka Raponda  sont entrain de bataillé pour maintenir l’équilibre du PDG dans leurs circonscriptions respectives.


PARTAGER