Epidemie Ebola RDC/ Le Gabon en alerte

Le ministre d’État, ministre de la Santé et de la famille, Denise Mekam’ne Edzidzie a convoqué une réunion de travail  mercredi dernier à Libreville, à laquelle étaient conviés tous les acteurs du comité d’éveil qui se déploient sur la question, afin de gérer l’alerte au risque modéré. Le comité d’éveil sanitaire sur la maladie a été réactivé.

La rencontre avait un caractère urgentissime, suite à une lettre du ministre de la Santé du Congo, indiquant qu’il y aurait une alerte d’Ebola en République démocratique du Congo (RDC). Pour le moment, elle est circonscrite dans l’aire de santé Ikoko Impenge, située dans la zone de santé de Bikoro dans la province de l’Equateur.

« Quand on nous annonce une alerte dans un pays voisin, nous devons prendre nos dispositions pour prévenir, en anticipant notamment. Nous ne disons pas qu’il y a Ebola au Gabon, nous disons tout simplement que dans un pays frontalier, Ebola serait actif. Et donc au Gabon, au niveau du ministère de la Santé, nous avons intérêt à anticiper, à réagir et à voir comment nous pouvons gérer cette situation », a précisé le ministre de la Santé.

A noté que lors de cette réunion était présent, le Dr Demba Lubambo, représentant de l’Organisation Mondial de la Santé (OMS) au gabon.

Le ministre Denise Mekam’ne a sollicité de ses collaborateurs un plan de travail de riposte commun clair dans les 48 heures.

 

 

 


PARTAGER