Natation/ Crésant Pambo rebelote

*** Local Caption *** Le président de la Fédération gabonaise de natation (Fégana), Crésant Pambo, installé par Valère Ateba, membre de la commission juridique du CNOG.

 

Libreville / Seul candidat au cours d’un scrutin paisible,  le président sortant a obtenu récemment  l’assentiment de tous les délégués pour conduire à nouveau les destinées de la Fédération gabonaise de natation.

Aucune surprise au terme de l’assemblée générale élective qui, samedi dernier, a été convoquée au siège du Comité national olympique du Gabon (CNOG), conformément aux statuts et règlement intérieur de la Fédération gabonaise de natation (Fégana). Crésant Pambo, président sortant et unique candidat, rempile. Il est élu pour un deuxième mandat. Grâce à la fidélité des délégués issus des ligues de l’Estuaire, de l’Ogooué-Maritime et du Haut-Ogooué qui, selon le président fédéral, « sont dans une bonne dynamique, en dépit de l’absence d’infrastructures sportives appropriées ».

*** Local Caption *** Le président de la Fédération gabonaise de natation (Fégana), Crésant Pambo, installé par Valère Ateba, membre de la commission juridique du CNOG.

Le scrutin a vu sa régularité validée par la présence, entre autres, du président du Comité national olympique gabonais, Léon-Louis Folquet.

« Le résultat de cette élection est le prix de la continuité, des efforts réalisés depuis quatre ans. Nous souhaitons poursuivre avec d’autres chantiers, notamment l’organisation d’une épreuve continentale qui nous permettra de mieux asseoir et de mieux structurer notre discipline », a indiqué Crésant Pambo.

 

 

 

 


PARTAGER