CEDEAO-CEEAC : les chefs d’Etats décident désormais d’institutionnaliser le sommet

PH: D.R

Libreville (Gabon minutes)- Les Chefs d’Etat et de gouvernement ont décidé au terme du sommet, de mettre en place un comité ministériel de suivi de la mise en œuvre des décisions du présent sommet conjoint qui doit se réunir une fois l’an, a  indiqué le communiqué final.

Par la même occasion, les dirigeants de la CEDEAO et de la CEEAC ont décidé d’institutionnaliser le sommet conjoint qui devrait se tenir désormais chaque deux an et de façon alternative dans l’une ou l’autre des deux communautés. Le prochain sommet conjoint est annoncé à N’Djamena en 2020 au Tchad. Ils ont décidé de se réunir en marge des sommets annuels de l’Union Africaine qui se tiennent généralement en janvier de chaque année.

Ils appellent également  à une résolution rapide de la crise libyenne, l’une des sources de l’instabilité dans les deux régions et encouragent les services de sécurité habiletés de leurs Etats respectifs à échanger les informations et les renseignements pertinents.

Rappelons que les travaux ont été présidés par le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé en sa qualité de président en exercice de la CEDEAO et son homologue gabonais, Ali Bongo Ondimba, président en exercice de la CEEAC.

 

La rédaction

 


PARTAGER