Lambaréné : Houilly Mockea et Gabon Mamba appréhendés pour trafic de trophées d’espèces protégées

Mockea Endecko Houily est désormais hors d’état de nuire. Surpris par les éléments de la Gendarmerie Nationale le samedi 4 août dernier, ils risquent jusqu’à six mois de prison pour trafic de trophées et de pièces d’espèces protégées, conformément à la loi en vigueur sur le territoire gabonais.

Houilly Mockea et Gabon Mamba appréhendés pour trafic de trophées d’espèces protégées à Lambaréné


Les faits se sont déroulés très rapidement dans l’après-midi de samedi 4 août. C’est en effet à 15h 45 minutes ce jour là que les deux individus ont été arrêtés en possession de 2 peaux de panthères et un crâne de la même espèce. Bien informée depuis plusieurs jours sur des activités secrètes de trafiquants, la Gendarmerie a reçu la confirmation d’une transaction portant sur des peaux de panthère et devant s’opérer dans la commune de Lambaréné. Alors, une équipe composée des agents de la Brigade de Gendarmerie Centre de Lambaréné et de la Direction des Eaux et Forêts du Moyen-Ogooué, accompagnée des membres de l’ONG Conservation Justice s’est rendue sur les lieux de la transaction afin de vérifier l’effectivité de cette information. C’est surpris que les dénommés Mockea et Mamba ont été en flagrant délit de commercialisation de 2 pointes d’ivoires et un crâne de panthère. 

L’interrogatoire qui a suivi a permis de savoir que Houilly Mockea était le propriétaire des produits délictueux et être venu dans le centre de Lambaréné dans le but de les vendre, tandis que son complice niera toute implication dans la transaction, prétendant avoir simplement joué le rôle de transporteur sans connaître la nature du colis qu’il transportait. Son véhicule a d’ailleurs été saisi.

Placés en garde à vue, ils attendent désormais d’être entendus par le parquet et ensuite d’être jugés pour leurs pratique illégale.


PARTAGER