Mairie : le Conseil municipal Adopte le SDAU

Le schéma directeur d'aménagement et d'urbanisme de Libreville et les nouveaux plans d'occupation des sols devraient faire de la capitale gabonaise une métropole écologique, harmonieuse et dynamique.

*** Local Caption *** La maire de Libreville, Madame Rose Christiane OSSOUKA RAPONDA


AU terme des travaux de la session extraordinaire du Conseil municipal de Libreville, qui se sont ouverts et achevés, hier, dans les locaux de l’hôtel de ville, sous la présidence du maire de la capitale gabonaise, Rose Christiane Ossouka Raponda, les conseillers municipaux ont adopté à une large majorité le Schéma directeur d’aménagement et d urbanisme de Libreville (SDAU), les nouveaux plans d’occupation des sols (Pos) d’un ensemble intégrant les communes de Libreville, Owendo, Akanda et Ntoum, dénommé  » le Grand Libreville », ainsi que la délibération y relative.

De fait, Libreville vient de se doter d’un outil de planification à moyen et long termes, qui permettra de mieux organiser l’espace urbain tout en maîtrisant au mieux le développement socio-économique de la plus grande ville de notre pays. D’autant plus que, depuis de nombreuses années, du fait de la forte pression induite par les flux migratoires, la capitale gabonaise s’étend de manière anarchique. Avec, à la clé, la prolifération des quartiers sous-intégrés manquant de presque tout, où les conditions de vie des populations sont des plus précaires.


PARTAGER