Rendre des femmes rurales autonomes, une solution pour le développement économique et social du Gabon



Aussi, dans le cadre du Projet de Coopération Technique « Réponse Genre aux Plans Nationaux et Régionaux d’Investissement Agricole pour Relever le Défi Faim Zéro dans les Etats membres de la CEEAC », la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) au Gabon ont tenu une réunion avec la section Gabon du Réseau Panafricain des Femmes pour la culture de la paix et le développement durable. Cette rencontre s’est déroulée le 9 août 2018, au Bureau de la FAO.

Cette rencontre était une occasion d’échanger sur les moyens et possibilités d’œuvrer en synergie à la lutte contre la pauvreté des femmes et toutes les inégalités dont elles sont encore les cibles. Les participantes se sont également appesanties sur des thèmes tels que la production, la transformation, le respect de norme de fabrication et la commercialisation des produits locaux.

La FAO a également procédé à une présentation des acquis, notamment l’expertise des femmes transformatrices de la Fédération Nationale des Transformateurs de produits Agricoles du Gabon (FENATAG). En effet, la FAO soutient les femmes rurales, à travers les coopératives agricoles. Le développement des chaînes de valeur agro-sylvo-pastorales reste un moyen sûr de lutter contre la pauvreté, et d’œuvrer à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD).

Au terme de leurs échanges, après avoir pris connaissance de ce qui existe au niveau national et manifesté leur motivation à apporter leur pierre à l’édifice, les participants ont discuté de la possibilité d’une collaboration entre les deux institutions internationales et la section Gabon du Réseau Panafricain des femmes pour la culture de la paix et le développement durable.

A propos du Réseau panafricain des femmes pour la culture de la paix et le développement durable

Le Réseau Panafricain des Femmes pour la culture de la paix et le développement durable est un groupe pluridisciplinaire d’associations et d’organisations de femmes. Il émane de l’appel contenu dans le « Plan d’action en faveur d’une culture de la paix en Afrique – Agissons pour la paix » qui a été adopté à l’occasion du Forum panafricain « Sources et ressources pour une culture de la paix », en Angola, en 2013. Au Gabon, il a été constitué sous l’égide du Système des Nations Unies, le 16 juin 2018, à Libreville.


PARTAGER