Le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) en campagne de collecte du sang dans le Woleu-Ntem



Le Directeur général du Centre national de transfusion sanguine (CNTS), Dr Olivier Rebienot Pellegrin, a procédé au lancement de l’opération dons de sang, jeudi à Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem (nord), a constaté l’AGP.

Selon le patron du CNTS, cette opération, d’une durée de trois jours, consiste à collecter, qualifier et sécuriser le sang sur l’ensemble du territoire national. Démarrée au début du mois d’août dernier à Libreville, la capitale, cette campagne vise un triple objectif. D’abord la prise de la tension et le prélèvement du sang des usagers en vue de faire un diagnostic de l’hypertension artérielle; ensuite, déceler dans la population des personnes qui ont des groupes sanguins rares. Le troisième objectif est de constituer une base nationale de données et renflouer les réserves nationales en matière de sang – et singulièrement celle de l’Hôpital canadien d’Oyem – qui sont actuellement très basses.

«Notre mission est de collecter, qualifier et sécuriser le sang sur l’ensemble du territoire national, en vue de constituer une banque nationale de sang et de renflouer les réserves de sang au plan national. Cette première mission à Oyem nous permettra donc d’appréhender le terrain afin de mieux nous préparer pour les prochaines étapes dans l’ensemble des provinces du pays», a-t-il déclaré.

Tous les échantillons qui seront prélevés sur le terrain, seront testés dans les laboratoires du CNTS à Libreville, en vue de diagnostiquer également le VIH, les hépatites B et C et la syphilis, a ajouté Rebienot Pellegrin, précisant que chaque donneur se verra attribuer une carte de donneur volontaire qu’il devra garder sur lui à tout moment et en cas d’urgence médicale.

Source : AGP


PARTAGER