RHM et l’UN dévoilent leurs têtes de liste et ses candidats au gymnase de Mouila



C’est pour son «avenir», son «bon sens», mais aussi bien sûr pour ses «valeurs et souverainistes» et ses idées que la coalition du Rassemblement Héritage et Modernité (RHM), et de l’Union Nationale (UN), a procédé, récemment, à la présentation de ses candidats pour des élections législatives couplées d’octobre prochain à leurs militants et sympathisants. C’était au gymnase de Mouila.

Occasion pour le secrétaire général adjoint du RHM, Serge Maurice Mabiala, par ailleurs candidat aux Législatives, de dresser un tableau sombre des difficultés des populations locales. Notamment l’absence des infrastructures de base (eau, électricité, routes, écoles, santé, logements). Ce qui plonge, a-t-il dit, les populations dans le désespoir. Des besoins primordiaux, a-t-il insisté, non réalisés par le « pouvoir PDG ». Non sans tirer à boulets rouges sur la gestion chaotique du pays par ledit pouvoir.

Alexandre Barro Chambrier, après avoir rendu un vibrant hommage à tous les défenseurs de la démocratie, a rappelé les enjeux de l’accord politique allant dans la dynamique unitaire et dans l’intérêt général. Toute chose qui conforte, a-t-il souligné, l’intérêt d’aller aux élections. D’autant plus que, a-t-il expliqué, le match de la Présidentielle de 2016 n’est pas terminé.

Source : l’Union


PARTAGER