État de santé d’Ali Bongo Ondimba : «Rien de grave, une fatigue passagère » selon Ike Ngouoni



Le porte-parole de la présidence de la République, Ike Ngouoni a réagi suite au tollé des réseau sociaux annonçant son hospitalisation à Ryad, s’était ce samedi 27 octobre 2018 au sortir de son vote à l’école publique d’Ozangué qu’Ali Bongo Ondimba n’accusait
Rien de grave, une fatigue passagère due à l’intense activité qui a pu mener ces derniers mois.
Le porte-parole de la présidence de la République Ike Ngouoni ajoute que « les médecins ont estimé qu’il lui fallait prendre du repos », a-t-il confié à la presse nationale et internationale.
Concernant le supposé déplacement vers Londres ou la France où il devrait poursuivre sa prétendue convalescence, Ike Ngouoni rassure « Je peux vous assurer qu’il n’en est rien », a-t-il expliqué.


PARTAGER