Le Réseau de l’Administration Gabonaise (RAG) victime de cyber-attaques



Le Réseau de l’Administration Gabonaise (RAG) à été piratée par des hackers de la mouvance Anonymous ont annoncé avoir lancé une massive cyber-attaque contre des sites officiels du gouvernement. Ils ont tout de même épargné celui de la présidence de la République et du Trésor public.

Les hackers se sont félicités d’avoir paralysé 70 sites institutionnels. L’objectif est de punir le pouvoir en place qu’ils considèrent comme une dictature. « Attaque surprise et massive contre le gouvernement. Les dictateurs auraient dû s’attendre à nous ! », jubilent les Anonymous dans un tweet. « Nous ne pardonnons pas », ricanent-ils.

Dans un communiqué, l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANINF) qui gère les réseaux informatiques du pays a reconnu que plusieurs services gouvernementaux (60 sur

102 sites web) ont été rendus indisponibles pendant quelques heures.

A ce jour, l’accès à l’Internet est à nouveau disponible et les services

gouvernementaux, sont accessibles uniquement sur le plan national, pour

les opérateurs connectés au point d’échange internet (GAB-IX).

Source : ANINF


PARTAGER