Le discours a la nation d’Ali Bongo suscite de nombreuses réactions.



Libreville, le 01 janvier 2019

Discours du Président de la République, Ali Bongo Ondimba.

Mes chers Compatriotes, Gabonaises, Gabonais
Avant toute chose, permettez-moi de vous adresser, à toutes et à tous, pour cette année nouvelle, mes meilleurs vœux de santé, de bonheur et de prospérité.

Puissions-nous vivre en paix et dans la concorde, comme nous l’avons toujours fait.

Comme vous le savez, l’année 2018 a été marquée par la mise en place de mesures fortes pour retrouver l’équilibre budgétaire.
Gabonaises, Gabonais,
Si votre bien-être m’importe, notre vivre- ensemble me préoccupe tout autant car rappelons que la Nation gabonaise est une et indivisible. Que vous serez toujours au cœur de mes préoccupations.

Permettez- moi cependant et en quelques mots d’évoquer un sujet qui, je le sais, a nourri les discussions et fait l’objet de nombreuses spéculations. Il est vrai que j’ai traversé une période difficile, comme cela arrive parfois dans la vie. Cette épreuve, je l’ai surmontée – ma famille en particulier , mais aussi grâce à vos témoignages de soutien. Aujourd’hui comme vous pouvez le constater, je vais mieux, et me prépare à vous retrouver très vite.

Mes chers compatriotes,
Je continuerai à mettre toute mon énergie et toutes mes forces au service de notre pays et à l’amélioration de nos conditions de vie au quotidien.

A nouveau, je vous souhaite à tous à toutes et une excellente année 2019, faite de joie et de prospérité pour notre pays.

Que Dieu vous bénisse et bénisse le Gabon.

Je vous remercie.


PARTAGER