Putsch raté : L’Archevêque, Basile Mvé Engone, « prône le vivre-ensemble »



L’archevêque métropolitain de Libreville, Monseigneur Basile Mve Engone, a délivré un message à la nation, mercredi dernier, en réaction au coup d’Etat manqué du 7 janvier dernier, à la Maison Georges-Rawiri.

Il a de ce fait attiré l’attention du peuple gabonais et de tous les pays amis du Gabon, sur la « nécessité de préserver le bien commun et le vivre-ensemble gabonais, bâtis depuis plusieurs décennies sur les valeurs de la fraternité et de la solidarité ».

« Le Gabon est notre maison commune, c’est pourquoi, n’ayant pas un pays de rechange, nous devons protéger son intégrité, son indivisibilité et sa souveraineté » , a indiqué le chef de l’église catholique au Gabon. Non sans dénoncer avec force  » tout ce qui divise et confine les uns et les autres dans les enclaves sociologiques ou politiques ».

De même, a-t-il laissé entendre, les Gabonais doivent poursuivre l’effort d’améliorer leur  »vivre-ensemble ».

« Les difficultés présentes, au lieu de nous recroqueviller sur nous-mêmes, sont une occasion pour apprendre à mieux nous connaître, mieux nous apprécier, mieux nous aimer et mieux nous ressaisir : c’est la voie de notre véritable concorde et de notre paix », a-t-il souligné.


PARTAGER