Le compte du Gabon à la BEAC : Jean-Marie Ogandaga rassure



Le ministre de l’Économie, Jean-Marie Ogandaga, a déclaré lors d’une séance de travail à la primature que « le compte du Gabon à la BEAC ne souffre d’aucun problème de signature »

Après une séance de travail autour du Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, et à laquelle a pris part le gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), Abbas Mahamat Tolli, ainsi que les responsables des principaux établissements bancaires.
situation du compte du Gabon à la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), était parmi les points inscrits à l’ordre du jour de la séance de travail qu’a présidée, hier, au 2-Décembre, le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale. Y ont pris part, le ministre de l’Économie, Jean-Marie Ogandaga, le gouverneur de la BEAC, le Tchadien Abbas Mahamat Tolli, et les dirigeants des principales banques de la place dont l’UGB, BICIG, BGFI, ORABANK, UBA ECOBANK, etc.
Il s’agissait essentiellement de dissiper des malentendus relatifs à l’application des textes réglementaires en vigueur en zone Cémac, quant au système bancaire et de changes. On retiendra qu’à la demande du chef du gouvernement, un mémorandum sera remis au gouverneur de la BEAC, afin qu’il se charge, dans le respect des textes,
« d’apporter des souplesses nécessaires pour permettre au opérateurs économiques de continuer d’assurer la pleine conformité dans les transactions des fonds » car, toute édition desdits fonds doit être justifiée. Et cela obéit à la réglementation de la BEAC, et permet de lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Source : l’Union