Eau et électricité : les défis de Bernard Gervais de Souza



Quarante-huit heures après sa désignation par le Conseil d’administration de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), comme directeur général délégué, Bernard Gervais de Souza a officiellement pris ses fonctions. C’était jeudi dernier au cours d’une cérémonie présidée par le ministre de l’Eau et de l’Énergie, Emmanuel Norbert Tony Ondo Mba.

Les orientations données au nouveau DG sont claires, selon le ministre de tutelle. Il s’agit d’œuvrer pour que la SEEG fournisse « l’eau et l’électricité pour tous » . « Nous voulons avoir cette eau et cette électricité aux meilleurs tarifs possibles. Mais aussi que notre environnement soit préservé. Si vous parvenez à allier toutes ces contraintes, vous pouvez être rassuré de ce que vous aurez atteint les objectifs assignés par les plus hautes autorités du pays », a souligné le membre du gouvernement.

L’installation du nouveau directeur général met officiellement un terme à la période de réquisition de la SEEG pour une année, après le divorce survenu entre Veolia et l’Etat gabonais. Pour le membre du gouvernement, « c’est donc une nouvelle ère qui s’ouvre pour notre société, pour une entreprise faite d’hommes et de femmes vaillants, qui se mobilisent au quotidien, pour que les Gabonais puissent avoir l’eau et l’électricité chez eux ».

Source : l’Union