Gabon : la mystérieuse absence d’Ali Bongo



« Ce n’est pas le président Ali Bongo, c’est son sosie» Scandé dans les réseaux sociaux, ce slogan cristallise le ras-le-bol d’une partie de l’opposition gabonaise.

Ali Bongo Ondimba aurait pris un vol pour Londres, le 4 avril dernier. Aucune information officielle n’a été communiquée sur les raisons de ce voyage.

Libreville, le 4 avril à 13 h 04. Un avion décolle de l’aéroport Léon-Mba. Destination : Stansted, près de Londres, où il atterrit à 20 h 32. Selon nos sources, cet appareil, immatriculé P4 BBJ, est bien celui de la flotte présidentielle, attribué à Sylvia Bongo Ondimba, la première dame.

Source : Jeune Afrique