Gabon : «Tous les Samu Sociaux fonctionnent correctement»  selon le Docteur Wenceslas Yaba

Je profite de vos colonnes pour annoncer de bonnes nouvelles,et vous donner des éléments tangibles que je soumets à votre connaissance, et vous rassurer du très bon déroulement des activités du Samu Social Gabonais.

1/- Depuis 3 semaines,Tous les Samu Sociaux fonctionnent correctement avec des rapports journaliers de dizaines de compatriotes pris en charges.

Au 15 février 2019 nous avions 3 samu sociaux sur 5 qui avaient connus des ralentissements mais Port-Gentil par exemple a réouvert à l’issue des négociations menées avec le propriétaire du bien immobilier.

OYEM fort judicieusement, à enfin ouvert et fonctionne avec un engouement local formidable.

Tous les Samu Sociaux fonctionnent donc correctement sauf Franceville, où d’anciens volontaires sont venus depuis 2 semaines demandés à l’équipe qui travaille sereinement de réclamer leurs dûs, mais les choses rentrent dans l’ordre.

2/- Les volontaires humanitaires du Samu Social Gabonais qui réclament des vacations sont STRICTEMENT TOUS des compatriotes en abandon de postes, ou des démissionnaires. Parmis toutes ces personnes il n’y a aucun médecin, aucun infirmier, aucun soignant ,Psychologues clîniciens. Ce sont des chauffeurs ambulanciers et des Téléconseillères en majorité qui pour le cas de ceux qui sont venus illégitimement au siège de Libreville ont tous retrouvés des activités et n’ont plus de contrat avec le Samu Social depuis très longtemps.

Ceux de LIBREVILLE qui ont été rétribués à minima en plus, sont restés fidèles et surtout ont vraiment beaucoup travaillés avec des résultats que l’on connaît.

LES SOLUTIONS:

1/- Il est indéniable à mon humble avis que si on a formidablement réussis à prendre en charge autant de compatriotes(161889) seulement en 2018 avec peu de volontaires au regard de multiples abandons faute de rémunération depuis 10 mois, nous n’allons pas payer même si il y avait des moyens, des compatriotes qui n’ont plus travaillés pour certains depuis plus d’un an, personne ne le ferai nulle part. Il y a eu 62 Abandons de postes seuls 9 à Libreville ont revendiqués et 5 à Franceville tous sans liens contractuels avec le Samu Social Gabonais depuis plusieurs mois.

En outre, des solutions existent, pour résorber cette dette qui frappe plusieurs ex agents de plusieurs autres institutions, d’autant plus qu’elle est commune même pour ceux qui n’ont jamais arrêtés de travailler au samu social gabonais.

2/- En l’état actuel des choses nous avons tous réussis à sauver l’essentiel du Samu Social même si les dettes directes sont énormes.

3/- Nous allons vraiment travailler partout avec notre professionnalisme habituel, j’ai réussi à obtenir encore davantage de médicaments des partenaires internationaux, rendant quasi nul ce qui aurait pu être notre principal et très onéreuse dépense.

Enfin, nous nous réservons le droit d’intenter des procédures judiciaires auprès du procureur de la république contre ces personnes pour mise en danger de la personne d’autrui, trouble à l’ordre publique sur un lieu humanitaire, injures publiques, subversions pour des personnes qui ne sont plus au SAMU SOCIAL GABONAIS depuis plus d’un an pour certains avec pour tous plus aucun contrat valide.

Pour finir depuis 8 jours ce sont 1478 compatriotes démunis qui ont été pris en charge gratuitement, dans plusieurs quartiers de la capitale et à l’intérieur du pays,nous nous apprêtons à distribuer 12654 paires de lunettes correctrice gratuite, administrer des déparasitants à 3000 de nos enfants et faire 200 circoncisions pour les enfants de nos démunis que nous avons préalablement répertoriés.

Sans omettre la distribution des livres à plus de 1500 élèves en classe d’examen.

L’on peut à ce jour dire sans aucune ambiguïté les efforts consentis par l’équipe dirigeante du samu social gabonais pour résorber les inégalités sociales et de santé dans notre pays.

Source : Komo Infos