Appui à l’éducation : l’AFD va financer 500 nouvelles salles de classes primaires et collèges

L’Agence Française de développement (AFD) va accompagner le gouvernement de Julien Nkoghe Bekale dans le financement de 500 nouvelles salles de classes (primaires et collèges), à Libreville et Port-Gentil.

Il s’est agit pour la Directrice de l’AFD, Laeticia Dufay de rendre une visite de courtoisie au Chef du gouvernement, puis de faire le point de l’état du secteur éducatif national, notamment pour ce qui est des structures d’accueil pour lequel l’AFD s’est engagé aux côtés de l’Etat gabonais depuis 2016 (date de signature de la Convention) pour participer à leur amélioration.

Pour la construction de ces 500 salles de classes. Le Premier Ministre, Julien Nkoghe Bekale, a reçu hier en audience a la primature, la Directrice de l’Agence Française de Développement (AFD) pour le Gabon et Sao Tomé Principe, Laetitia Dufay. En effet, l’AFD compte aider le Gabon dans le domaine de l’éducation. Elle devra également continuer à intervenir dans d’autres secteurs d’activités de notre pays.Pour Laetitia Dufay, « l’éducation est un sujet prioritaire » du gouvernement gabonais et son Agence entend rester mobilisée pour le soutenir pleinement dans son projet de construction de nouvelles salles de classe prévues dans le cadre de ce programme, conformément à la planification de la partie gabonaise.

Les deux parties sont donc résolument engagées pour la réussite de ce projet, lequel devra débuter par les deux plus grands centres urbains que sont Libreville et Port gentil.

Pour atteindre ces objectifs, l’AFD accompagne le ministère de l’Éducation nationale par le biais du Programme d’investissements dans le secteur de l’éducation –( PISE), lequel vise à réduire le déficit en termes d’infrastructures scolaires par la construction de 500 nouvelles salles de classes (primaires et collèges, à Libreville et Port-Gentil) qui accueilleront 25 000 élèves environ.

Ce programme devra contribuer à l’amélioration de la qualité de l’offre éducative et de la vie scolaire en appuyant le ministère dans la prise en charge de l’amélioration des conditions de scolarisation et d’apprentissage des élèves.A l’issue de cet entretien, le Premier Ministre Julien Nkoghe Bekale a réaffirmé la préoccupation du gouvernement quant à l’aboutissement dudit projet. Il a ensuite rappelé la vision du Chef du l’Etat, Ali Bongo Ondimba, concernant l’éducation, lequel représente pour lui un secteur prioritaire.

Il est à signaler que plusieurs acteurs participent à ce projet éducatif, dont l’Unité de Gestion des Projets, l’Agence Nationale des Grandes Travaux Industriels etc.Notons à toute fin utile que l’AFD accompagne l’Etat gabonais dans plusieurs autres projets, notamment dans les domaines de la santé, la forêt et le transport ferroviaire.
A l’issue de cet entretien, le Premier Ministre Julien Nkoghe Bekale a réaffirmé la préoccupation du gouvernement quant à l’aboutissement dudit projet. Le premier ministre a ensuite rappelé la vision du Chef du l’Etat, Ali Bongo Ondimba, concernant l’éducation, lequel représente pour lui un secteur prioritaire.