Gabon : le Sénat fera des propositions au gouvernement sur les critères d’attribution des bourses d’études.

Il s’agit d’une Commission spéciale qui sera présidée par le sénateur de la commune de Koula-Moutou (Ogooué-Lolo), Martin Fidèle Magnaga. La décision a été prise lors de la réunion du bureau de la Chambre haute du Parlement, présidée, hier, par Lucie Milebou Aubusson Mboussou.

Les membres du bureau du Sénat se sont penchés, hier, sur plusieurs questions relatives aussi bien à la vie de leur institution qu’à la situation sociale du pays. C’était au cours d’une réunion présidée par la première responsable de ladite Chambre du Parlement, Lucie Milebou Aubusson Mboussou. Ce tour de table a eu lieu au palais Omar-Bongo-Ondimba, siège du Sénat.

Parmi les sujets inscrits à l’ordre du jour de cette séance de travail, la réforme relative aux conditions d’attribution des bourses d’études annoncée par le gouvernement en mars dernier. Laquelle avait suscité des réactions des élèves à travers toutes les provinces du pays. Ce qui avait conduit le gouvernement, suite à des rencontres avec des partenaires sociaux (syndicats, associations des parents d’élèves, coopératives scolaires, etc.), à la décision de surseoir à l’application de cette mesure pour l’année scolaire en cours.

C’est donc pour apporter sa contribution à la réflexion visant à améliorer la situation, qu’une « Commission spéciale de réflexion e de recommandations » a été mise en place au niveau de cette institution. Présidée par le sénateur Martin Fidèle Magnaga, cette structure se chargera de proposer des pistes de solutions au gouvernement de la République

Source : l’Union