« Le président a une totale confidence à Brice Laccruche Alihanga » dixit Ramses Ekomi



Le président du Mouvement Ali Doit Rester (MADORE), Symphore Ekomo Ekomo, plus souvent connu sous l’appellation de Ramses Ekomi a tenu une déclaration de presse à la chambre de commerce de Libreville, ce vendredi 10 mai 2019 pour défendre son champion, le président de la république, Ali Bongo Ondimba et son Directeur de cabinet, Brice Laccruche Alihanga.

Pour Symphore Ekomo, j’observe que le président Ali Bongo Ondimba et son directeur de cabinet font l’objet d’attaques et d’agressions inutiles dans les réseaux sociaux » déclare-t-il.

« Aujourd’hui Facebook, WhatsApp, Télégramme, Instagram et autres Viber Sont devenus des moyens prisés pour nuire et faire mal, non plus forcément par des adversaires politique (l’opposition), mais aussi et de plus en plus par des personnes du même bord politique » Ajoute-t-il.

« Après avoir mis de côté Accrombessi Nkani pour des raisons de santé, la nouvelle cible est désormais, Brice Laccruche Alihanga, le nouveau Directeur de cabinet du président de la République ».

Pour le président du MADORE, l’actuel Directeur de cabinet est plus que jamais sous les feux de la rampe. Tout y passe, il est étranger, il veut accéder à la magistrature suprême, la réponse est « non » pour Symphore Ekomo.

« On en déduit naturellement que le directeur de cabinet, en bon et loyal soldat qu’il est, agit en toute discipline pour atteindre les objectifs du président de la République » affirme-t-il
Pour conclure Symphore Ekomo, en appel avec insistance à la bonne foi et au sens du devoir des Pédégistes et de la majorité présidentielle !