La diaspora gabonaise de France : UAGF s’engage à accompagner l’action du président Ali Bongo.



L’Union des Associations Gabonaises de France, regroupant une dizaine d’associations, s’est engagé à accompagner l’action politico-sociale du président Ali Bongo Ondimba et a répondu favorablement à l’Appel à Agir de son Directeur de Cabinet M. Brice Laccruche Alihanga, ils étaient réunis, le jeudi 08 mai dernier à Paris dans un Hôtel de la place.

Ladite rencontre a eu pour objectif principal, de prononcer la motion qui lance officiellement le fonctionnement de la plateforme.

Nouvelle entité forte de l’environnement associatif en France, l’UAGF a décidé de RASSEMBLER les Gabonais de la Diaspora pour trouver les vraies réponses aux problèmes de la communauté.

Cette entité axée sur la solidarité et l’action sociale, mettra aussi en place une plate-forme pour débattre, informer, proposer des politiques, des projets dans tous les secteurs, dans le but d’éveiller les consciences de tous acteurs de la société favorisant ainsi les synergies et facilitant leurs mise en œuvre par la mobilisation des partenaires techniques et financiers de la France vers le Gabon.

En prenant la parole lors de l’officialisation d’adhésion de plusieurs associations en tête desquelles : Association Reflet du Gabon et le MJDD – Mouvement Jeunesse de la Diaspora pour le Développement , le coordonnateur général et Porte-parole Lionel Etoughé, a d’abord rappelé les uns et aux autres dans un premier temps l’importance du vivre ensemble pour un Gabon qui gagne avant d’expliquer dans les détails les biens fondé de l’UAGF, qui allieront dialogue, sensibilisation et actions.

D’une part, avec plus de 15 000 compatriotes répartis sur toute la France, nous représentons un vivier humain et économique important, dont le Gabon doit bénéficier. D’autre part, nonobstant les dernières actions réalisées par l’UAGF, il est quasi impossible d’identifier depuis quelques années, des projets conduits par la diaspora dans son ensemble.

Contrairement à d’autres communautés, qui se réunissent autour de projets communs destinés à leur pays d’origine, la diaspora gabonaise n’avait plus d’association capable de fédérer tous ses membres. Et c’est là tout le défi qu’entend relever l’UAGF : rassembler, apprendre à agir ensemble, afin que nos actions soient efficaces et durables pour le bien commun.

À toute fin utile, il est important de rappeler qu’en optant naturellement pour cette alternative plutôt que celle incitant à la désobéissance civile, l’UAGF réunit autour d’une diaspora patriote, responsable et dynamique, s’inscrit en faux, en totale rupture avec les ennemis du progrès et pseudo résistants qui souhaitent plus la déstabilisation de notre pays.

Source : UAGF