Gabon : Eramet va investir 420 milliards de francs dans la production de minerai de manganèse.


L’objectif est de porter la capacité de production globale de minerai de manganèse de 4,3 Mt/an en 2018 à 7 Mt en 2023, et ainsi de hisser durablement Comilog dans une position de leader mondial sur le marché du minerai de manganèse.

Le groupe métallurgique français Eramet vient d’annoncer d’importantes avancées sur deux projets de développement : l’extension de production de minerai de manganèse à Moanda au Gabon et la valorisation de lithium en Argentine. Les deux dossiers ont chacun franchi avec succès le « jalon interne de validation projet » (« Initial project validation  » – IPV) dans le calendrier prévu. Cette validation fait suite à l’obtention des permis d’exploitation attribués par les autorités locales des deux pays au cours des derniers mois et à d’importantes études techniques et économiques, qui ont démontré la faisabilité et le fort potentiel de création de valeur de ces projets. La recherche des financements est maintenant entrée en phase active. Au Gabon, l’objectif est de porter la capacité de production globale de minerai de manganèse de 4,3 Mt/an en 2018 à 7 Mt en 2023, et ainsi de hisser durablement la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) dans une position de leader mondial sur le marché du minerai de manganèse. Cette augmentation aura pour effet de baisser le cash cost d’environ 20%, et de faire passer sa part de marché de 10% actuellement à 15%. Au terme des études de faisabilité technico-économiques, l’investissement au Gabon s’élèverait à 640 millions d’euros, soit 420 milliards de francs, sur 5 ans, avec une montée en puissance plus rapide de la production.