Gabon, le taux de chômage a atteint 20% en 2018

La situation était «mitigée» pour l’emploi en 2018. Après trois ans de hausse, le taux de chômage devrait un peu reculer, mais le nombre de demandeurs est stable.

Le pays caracole en tête avec un taux de (20 %). Il suivi du Congo (11 %), de la Guinée équatoriale (7,6 %), du Tchad (5,9 %), de la République centrafricaine (5,8 %), du Cameroun (4,2 %) et de la République démocratique du Congo (3,7 %).

Pour ce faire, préconise la BAD dans une approche sous-régionale, compte tenu de la dualité de ces économies (formel/informel ou rural/urbain), un secteur peut employer un grand nombre de travailleurs en les rémunérant tout de même en dessous du seuil de pauvreté. C’est pourquoi, « il est essentiel de bien faire la distinction entre la dynamique et les sources de l’emploi et la dynamique des revenus et de la pauvreté », indique cette institution.

En outre, poursuit-elle, « l’Afrique centrale a un besoin urgent d’une révolution industrielle transformative, seule capable de créer des emplois décents et de retenir les jeunes de plus en plus nombreux, dont bon nombre sont très souvent candidats à l’immigration ».

Source : Conjonctures Economiques


PARTAGER