Maganga Moussavou fait retirer ses biens des locaux de la Vice-Présidence du Gabon © 2019 D.R./Info241

Pierre-Claver Maganga Moussavou n’avait toujours pas reçu officiellement sa notification, l’ancien Vice-présidence du Gabon. Il a ainsi fait retirer des lieux, le mobilier de luxe qu’il avait dû acheter de lui-même pour combler l’existence de locaux « vides ».

Pierre-Claver Maganga Moussavou n’est véritablement plus vice-président du Gabon que depuis le 5 juillet, bien que limogé publiquement le 21 mai dernier par voie de communiqué télévisé. C’est donc pour appliquer cette mesure de limogeage que le vice-président sortant a commencé depuis cette date à plier bagage et faire ses cartons de ses anciens bureaux du Bord de mer.

Quelques meubles déguerpis de la Vice-Présidence gabonaise

Lors de sa conférence de presse d’après-limogeage, le 22 mai, Maganga Moussavou avait déclaré avoir payé de sa propre poche le mobilier et plusieurs effets de la Vice-présidence gabonaise, car n’ayant trouvé que des pièces vides. C’est donc pour coller à cet exercice que l’ancien maire de Mouila a fait vider les locaux de ses luxueux biens ces derniers jours. Comme à charge de revanche de son éviction qui ne s’est pas fait dans les règles de l’art.

Sur sa page Facebook, l’ancien collaborateur d’Ali Bongo s’en félicite même. « Tout ce qui a été acheté par lui-même (Pierre-Claver Maganga Moussavoundlr) et ses différents collaborateurs, a été vidé ce matin. Un bâtiment « laissé comme trouvé » », a-t-il écrit plein de fierté. À l’aide de camions, l’ancien occupant des lieux a fait retirer les meubles (salons), rideaux (son bureau, la grande salle des audiences…), ordinateurs et imprimantes (comme tout son Cabinet) par des déménageurs.

Source : Info241


PARTAGER