Le Directeur général de BGFIBank Europe, Francesco De Musso.
Le Directeur général de BGFIBank Europe, Francesco De Musso.


A la faveur d’un entretien avec le magazine African Business, le Directeur général de BGFIBank Europe, Francesco De Musso, revient sur les atouts qui sous-tendent la solidité financière, le fonctionnement de son réseau ainsi que les ambitions de cette filiale européenne de BGFIBank, 10 ans après sa création.

Selon lui, la création de cette filiale européenne répondait à la nécessité pour le groupe de se doter d’un instrument à l’international capable de piloter ses opérations entre le continent africain et le reste du monde.

Ce d’autant plus qu’avec ‘’la maison mère basée au Gabon, neuf filiales ont été ouvertes en Afrique centrale, en Afrique de l’Ouest et à Madagascar’’, explique-t-il. Il indique par ailleurs que la création de cette filiale ‘’était devenue essentielle’’. Résultats, ‘’Dix ans après, la place de BGFIBank Europe en tant que hub du groupe pour le financement des opérations internationales est un succès’’, indique-t-il.

Au-delà des synergies intragroupes, M. De Musso relève que ‘’le portefeuille de BGFIBank Europe comprend désormais une trentaine de banques africaines et une centaine de corporate internationaux’’.

De plus, ‘’BGFIBank Europe est un vecteur du développement des filiales de BGFI en Europe. En qualité d’établissement de crédit spécialisé dans les entreprises, nous accompagnons nos clients dans leurs projets et leurs opérations de commerce international sur le continent africain. À ce titre, nous intervenons sur l’ensemble de la chaîne logistique d’approvisionnement de nos clients, du préfinancement jusqu’à l’escompte de traites avalisées pour les banques ayant une présence en Afrique’’, poursuit-il.

Il souligne dans ce cadre que l’expertise de cette filiale européenne se fonde sur une parfaite connaissance de l’Afrique et de trois métiers principaux : le Trade et Export Finance (escompte d’effets émission et confirmation de crédit documentaire, remise documentaire, etc.), le Commodity Trade Finance (préfinancement, financement de stocks sous CMA (Collateral Management Agreement), financement de campagne agricole, etc.) et le Corporate Finance (financement du besoin en fonds de roulement pour les entreprises exportatrices en Afrique subsaharienne et optimisation de la gestion des flux internationaux, etc.).

Au sujet de l’interaction avec les autres filiales implantées en Afrique, en matière de Trade finance, d’intermédiation et de placement financier, il indique que ’’BGFIBank Europe, de par sa position géographique, agit en tant que relais des activités des filiales vers le monde, avec un volet orienté sur le conseil. En outre, ‘’c’est un échange permanent entre les entités du groupe, afin de proposer les schémas les moins coûteux, les plus performants d’un point de vue opérationnel et les plus sécurisés pour le compte de nos clients africains, européens et asiatiques. Nous sommes des entités autonomes, évoluant sur des périmètres réglementaires différents – bien que la tendance mondiale soit à la convergence – et, en cela, nous restons souverains dans nos décisions conformément à notre réglementation et à notre gouvernance’’, souligne-t-il.

Avant de préciser que ‘’les interactions avec nos sœurs sont nombreuses et fructueuses tant en amont, sur la structuration des opérations, qu’en aval sur le débouclement de ces dernières. Nos clients apprécient cette collaboration. Contrairement à certains de nos confrères, nous n’opérons pas uniquement au sein des pays dans lesquels nous sommes installés : la filiale a su, depuis dix ans, construire un réseau plus élargi en s’appuyant sur des partenariats tissés depuis plus de 40 ans par le groupe BGFIBank’’.

S’agissant de l’expansion de la Banque en Afrique, M. De Musso déclare que ‘’le développement à l’international de BGFIBank est le résultat d’une croissance organique générée par les filiales historiques, situées en Afrique centrale, et en tout premier lieu BGFIBank Gabon. Cet élément constitue l’une des forces majeures du groupe qui est structurellement peu endetté’’.

BGFIBank Europe nourrit évidemment des perspectives. A cet effet, ‘’ Nous envisageons a minima de doubler notre total bilan et multiplier par quatre notre rentabilité. Le second enjeu est technologique, avec entre autres, l’amélioration de la sécurité et de la qualité de nos opérations au travers de la digitalisation de nos services’’, conclu-t-il.


PARTAGER