Le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale lors de sa prestation de serment le 4 décembre. © Communication présidentielle Ali Bongo recevant le serment du gouvernement. © Com. présidentielle
Le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale lors de sa prestation de serment le 4 décembre. © Communication présidentielle Ali Bongo recevant le serment du gouvernement. © Com. présidentielle


Le chef du gouvernement gabonais, après un an à la primature, nommé Premier ministre depuis janvier 2019. Il a fortement plaidé sa cause auprès de différents présidents d’institutions pour conserver son poste. Même si controversées par ses détracteurs.

Il a désormais obtenu grâce au ralliement des différents présidents d’institutions pour conserver son poste.

Le premier, ministre, Julien Nkoghe Bekale, semble favori auprès de Marie-Madeleine Mborantsuo (cour constitutionnelle), qui s’est entretenue avec le chef de l’État le 31 janvier.

Toutefois, ce jour ne semble pas encore tout à fait venu. Favori ou conservera-t-il son poste ? Julien Nkoghe Bekale parait avoir donné une satisfaction ces derniers jours.

Mais ses détracteurs soulignent que, depuis 2019, il a échoué à réformer le pays, à moderniser l’économie et à réduire les inégalités.