La Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille célèbre la Journée internationale des Femmes



Libreville, le 8 mars 2020 – Tous les ans, le Gabon met ses femmes à l’honneur à l’occasion de la Journée internationale des Femmes célébrée le 8 mars.
 
Cette année, la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille s’est associée au Système des Nations Unies au Gabon et Ministère de la promotion et de l’intégration de la femme au développement pour une triple célébration de la Journée internationale des Femmes.

Ces célébrations ont été lancées par le Ministère de la promotion et de l’intégration de la femme au développement, qui a organisé un grand panel « Genre à cœur ouvert » le jeudi 5 mars 2020. Les équipes de la Fondation ont pris part à cette journée sous le thème de « l’inclusion financière pour parvenir à l’autonomisation des femmes d’ici 2030 », aux côtés des représentants des organisations internationales, des membres du Gouvernement et de la société civile.

Le débat sur l’égalité des genres ne peut se faire sans y intégrer les jeunes, qui sont les futurs décideurs de la Nation, et la jeunesse occupait une place importante dans la célébration de la Journée dont le thème cette année est : « Je suis de la Génération : Levez-vous pour les droits de la femme ».

C’est dans cet esprit que la Fondation a organisé une matinée d’échange avec les élèves du Lycée d’État Paul Indjendjet Gondjout  (ex Lycée d’État de l’Estuaire) le vendredi 6 mars 2020. Plusieurs thématiques ont été abordées lors de ces échanges, notamment les dangers liés aux grossesses précoces et relations intergénérationnelles, les méfaits de la consommation de drogue, la cybercriminalité, et l’importance du leadership féminin.

 
La Présidente de la Fondation, la Première Dame Sylvia Bongo Ondimba, a encouragé les lycéens à ne plus accepter les stéréotypes et clichés réducteurs qui empêchent aussi bien les filles que les garçons d’accomplir leur plein potentiel, à croire en eux, et surtout, à ne pas sous-estimer leur capacité à transformer le monde. 

Plusieurs personnalités  et modèles de leadership féminin ont participé à ces échanges, dont, la ministre de la promotion et de l’intégration de la femme au développement, Prisca Koho épouse Nlend, l’animatrice d’Urban FM, Gina Nzengue, la première femme gabonaise et africaine pilote de Falcon, Manuela Bondo, la directrice de l’agence de communication Blanc Cristal, Virginie Mounanga, la coordinatrice du comité de lutte contre le sida du ministère de l’Éducation nationale, Marie Laure Eliwa, l’international de basket féminin, Géraldine Robert, une jeune footballeuse de haut niveau, Cyntiche Ntsame Ondo, ainsi que le Pasteur Gaspard Obiang qui est très engagé auprès des jeunes dans la lutte contre le VIH.

Enfin, la Fondation s’est jointe au système des Nations Unies au Gabon pour la cérémonie de pré-lancement du chapitre national du Réseau des Femmes Leaders d’Afrique à l’Institut français du Gabon, ce samedi 7 mars 2020. Pour reprendre les mots de la Présidente de la Fondation, « en lançant son chapitre national du Réseau des Femmes Leaders d’Afrique, notre pays confirme, au niveau international, son souhait de donner aux femmes la juste place qu’elles méritent ».
 
Depuis sa création en 2011, la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille est pleinement engagée dans la promotion des droits de la femme au Gabon, en particulier la protection des droits des veuves et la lutte contre les violences basées sur le genre.


PARTAGER