Coronavirus : Ali Bongo Ondimba sous haute protection



Face à la propagation de l’épidémie de Covid-19, un dispositif sanitaire spécifique a été déployé au sein du Palais du bord de mer.

Depuis l’aggravation de la pandémie de coronavirus, les visiteurs du Palais du bord de mer sont contrôlés, dès leur entrée, selon la technique du thermoflash (prise de température à l’aide d’un pistolet).

La pandémie du coronavirus dont le premier cas a été confirmé dans le pays cette semaine ne devrait pas faciliter les choses.

Ainsi, les visiteurs du Palais du bord de mer sont contrôlés, dès leur entrée, selon la technique du thermoflash (prise de température à l’aide d’un pistolet), indique Jeune Afrique dans sa parution du jour.

Mais cela ne suffit pas pour pouvoir approcher Ali Bongo Ondimba, précise le journal qui rapporte qu’un « second contrôle est réalisé à l’étage où se situent ses bureaux ».

Pour ne laisser aucune place au coronavirus, la présidence a également interdit à ses employés de se serrer la main et les encourage à éviter les contacts physiques.