Crédit photo : l'Union
Crédit photo : l'Union


Deux nouveaux cas de coronavirus (COVID-19) ont été confirmés par des examens effectués par le Centre international des recherches médicales de Franceville (CIRMF), laboratoire gabonais certifié par l’OMS, a déclaré mardi soir le secrétaire général du ministère de la Santé, Guy Patrick Obiang, qui affirme que le Gabon totalise désormais trois cas.

Les deux nouveaux cas sont des Gabonaises. La première est âgée de 49 ans. Elle travaille au ministère gabonais des Affaires étrangères. Elle a séjourné à Marseille puis à Paris en France avant de regagner le Gabon le 10 mars.

A son arrivée à l’aéroport international Léon Mba de Libreville, elle a été thermo-flashée mais ne présentait pas de symptômes de COVID-19. Quelques jours après, elle a senti des malaises et s’est rendue au Centre hospitalier et universitaire de Libreville (CHUL) où elle a été prise en charge par des médecins. Les examens effectués ont révélé qu’elle est positive au COVID-19.

La seconde patiente est une policière de 29 ans travaillant à la Police de l’air et des frontières (PAF) à l’aéroport international Léon Mba de Libreville. C’est elle qui avait contrôlé le premier cas confirmé au Gabon lors de son arrivée de France le 8 mars. Elle aussi a été déclarée positive par les examens effectués par le CIRMF.

Les deux nouveaux cas sont internés au CHU militaire d’Angondjè au nord de Libreville.

Le Gabon a décidé lundi de réduire à un seul vol par semaine par compagnie aérienne internationale desservant son territoire. Les établissements scolaires sont fermés jusqu’au 30 mars, les bars et les boites de nuit aussi fermés jusqu’à nouvel ordre. Les rassemblements de plus de 30 personnes sont interdits.


PARTAGER