Covid-19 : Un 6ème cas positif, pour près de 400 personnes en quarantaine au Gabon



Le site pétrolier d’Assala compte à lui seul 300 personnes en quarantaine depuis hier dimanche, en attendant les résultats des tests effectués sur 3 de ses travailleurs qui présentaient des signes d’alerte au Covid-19. 

Pour sa 7ème conférence de presse ce lundi 23 mars, la Cellule nationale de riposte contre le Covid-19 a informé d’un 6ème cas de Covid-19 au Gabon. En plus du 5ème cas découvert le même week-end écoulé. Les deux derniers patients testés positifs sont, pour l’un, un sujet Togolais de 45 ans résidant au Gabon, et qui a récemment séjourné à Dakar au Sénégal avec son épouse. Ils sont rentrés le 11 mars dernier par le vol Air Côte-d’Ivoire, avant de joindre, deux jours plus tard, le numéro vert 1410, pour des symptômes persistants de fatigue, de fièvre, avec apparition progressive de toux.

L’homme a été interné à l’hôpital des Instructions des armées d’Akanda, au nord de Libreville, avant que ses tests ne soient confirmés positifs au Covid-19 samedi matin.

2,9% des personnes testées sont positives au Covid-19

Le deuxième cas .est un compatriote de 42 ans qui a présenté une toux sèche après son retour de France, le 19 mars dernier. Dès son arrivée, il s’est confiné successivement à l’hôtel Hibiscus de Louis, puis à l’hôtel Hibiscus du Boulevard Triomphal. Il a appelé le 1410, et a également été transféré à l’hôpital d’Akanda. Ce qui donne un total de 6 cas positifs (1 décès) sur 137 prélèvements effectués à ce jour. Pour un pourcentage de 2,9%.

La situation est grave

Si 5 des 6 cas positifs sont importés, la situation n’en est pas moins préoccupante, selon le Comité de pilotage. «La situation est sérieuse. Elle est même grave. Car en seulement 10 jours, nous enregistrons plus de 6 cas de personnes contaminées, avec en moyenne d’une vingtaine de cas contacts pour un cas contaminé. Cela voudrait dire que si nous n’appliquons pas les mesures barrières et de distanciation sociale, nous pouvons nous retrouver dans une flambée épidémique», a averti le porte-parole du Comité de pilotage, le Dr Guy-Patrick Obiang Ndong.

Il a indiqué que les 4 premiers cas ont engendré 104 personnes contacts. Et que 103 d’entre elles ont été recensés, et sont aujourd’hui suivies. Par ailleurs, 300 personnes, dont un médecin, sont actuellement en quarantaine sur le site pétrolier Assala, à Rabi, après que 3 de ses travailleurs présentant un certain nombre de signes d’alertes au Covid-19 ont été prélevés ce lundi. Les résultats sont attendus demain mardi, a-t-il dit.

200 000 kits de tests de dépistage rapides commandés

Le Comité de pilotage de la Cellule de riposte contre le Covid-19 a aussi révélé que le Gabon attend 200 mille tests de dépistages rapides -avant le premier cas positif, le pays ne disposait que de 500 kits- dans l’optique de tester le maximum de personnes.

Enfin, M. Guy-Patrick Obiang a rappelé que plus de 700 personnes sont mobilisées à travers le pays pour la riposte contre le Covid-19 (surveillance épidémiologique, recherche de cas contacts, prise en charge médicale, logistique, hygiène et assainissement, etc.)

source: AGP


PARTAGER