Gabon : le gouvernement sceptique sur les actions menées par les associations pour lutter contre le Covid-19



Le gouvernement, via le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon a porté  dimanche dans son communiqué quotidien, ses réserves sur les actions jugées risquant menées par les associations et ONG pour endiguer la propagation du Coronavirus ( Covid-19)  dans le pays qui compte 7 personnes infectées dont un mort.

« Nous constatons également une multiplication des associations qui font le porte à porte pour sensibiliser les populations ou pour mener des œuvres caritatives. Nous saluons certes leur contribution à la riposte mais c’est une stratégie de mobilisation très dangereuse car elle suscite des rassemblements, des contacts physiques, principaux facteurs de risque de propagation du Covid-19 », a déploré le Copil dans un communiqué.

Le comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon, recommande plutôt  la sensibilisation « par la télévision, la radio et les réseaux sociaux ».

« Comme l’a dit le président de la République, le virus ne circule pas ce sont les hommes qui circulent », indique-t-on.

La situation du Coronavirus semble stable au Gabon,  à la suite des mesures barrières prises par le gouvernement (fermeture des frontières terrestres, aériennes et portuaires, couvre feu de 19h et 6h du matin) et la mise en quarantaine de plus d’une centaine des personnes suspectées d’être contaminées. Le confinement partiel des populations et les règles d’hygiène y contribuent également.

source: gabonactu


PARTAGER