Congo : Un peu d’air



Le Congo connait la date de sa prochaine élection présidentielle : le 16 mars 2021. Nul doute qu’il y a également une bonne idée de ceux qui vont s’y présenter, même si aucune candidature n’a encore été officiellement annoncée. A commencer par le président Denis Sassou Nguesso, désigné candidat depuis 2019 par le Parti congolais du travail (PCT) et grand favori à sa propre succession. A 77ans, il brigue un quatrième mandat et, contrairement à 2016, il peut compter sur le soutien d’un parti uni derrière son chef. Face à lui, l’opposition part une nouvelle fois en ordre dispersé derrière le chef de l’opposition parlementaire, Pascal Tsaty Mabiala, Parfait Kolélas et Mathias Dzon, Jean Marie Michel Mokoko, candidat en 2016, est toujours emprisonner. S’il y a donc peu de surprises à attendre du scrutin lui-même le plus commencera ensuite pour l’heureux élu, qui aura la lourde charge de relancer une économie en récession, tout en apportant un peu d’air à une classe politique en mal de renouvellement.


PARTAGER